Maître’D en vitesse grand V avec PayFacto

Uncategorized Leave a Comment

UNE TECHNOLOGIE EN CONSTANTE ÉVOLUTION

DES PERCÉES À VENIR

DES AMÉLIORATIONS DU CÔTÉ « BACK OFFICE » AUSSI

UN NOUVEAU MODÈLE D’AFFAIRES

MAÎTRE’D : PAS SEULEMENT POUR LA RESTAURATION

Un important mouvement de consolidation des solutions de paiement et de points de vente au niveau mondial a motivé PayFacto à faire l’acquisition de Posera et Resto Finances le 31 janvier 2020. En intégrant l’offre de ces deux joueurs majeurs de l’industrie de la restauration et l’hôtellerie, PayFacto se dote des moyens pour atteindre une croissance rapide et espère se positionner parmi les grands joueurs mondiaux dans les prochaines années.

Bonne nouvelle pour les commerçants qui utilisent ses services : cette transaction se traduira par le développement d’un guichet unique qui bonifiera le service à la clientèle. Michel Côté, VP Partenaires et Produits de Posera, estime qu’elle  permettra aussi à son équipe de se concentrer sur ses produits afin de les adapter encore plus rapidement aux nouvelles technologies et aux pratiques commerciales en émergence.

Fondée en 1999 à Montréal, sa compagnie desservait plus de 20 000 restaurants dans 74 pays et son logiciel Maître’D était traduit dans 8 langues au moment de la transaction. « Ce que les gens ne réalisent pas, c’est la diversité des clients que nous desservons. Oui, il y a aussi le service aux tables, mais il y a la restauration rapide, les cafétérias, les bars, les hôtels, les clubs de golf… Au fil des ans, nous avons appris à être flexibles et à nous adapter à une multitude de modes d’opérations et de réalités fiscales. »

Une technologie en constante évolution

« Qui aurait pu prédire, il y a quelques années, que les consommateurs allaient pouvoir commander le pop corn de cinéma préféré sur Ubereat? », illustre Michel pour évoquer les changements considérables qui ont secoué l’industrie au cours de la dernière décennie.

Afin de suivre la cadence, la compagnie vient tout juste d’annoncer le lancement de son « Maître’D 2.0 ». Réécrit avec la technologie html, le code permettra désormais aux développeurs d’ajouter plus rapidement de nouvelles fonctionnalités. Du coup, l’affichage est passé en haute résolution, un plus pour permettre à l’équipe de service de bien se familiariser avec l’offre de l’établissement.

« Cela nous permet aussi de réaliser des intégrations jadis impossibles. Par exemple, lorsque le client appelle pour effectuer une commande, il y aura désormais la possibilité d’afficher une map le localisant, ce qui permettra de savoir plus facilement s’il se trouve ou non dans une zone de service pour la livraison. »

Des percées à venir

En mode Bêta à l’heure actuelle, M Pos, le POS mobile de Maître’D, débarquera prochainement avec une toute nouvelle application dite « native. » Celle-ci qui permettra aux usagers de choisir la marque de tablettes qu’ils souhaitent utiliser dans leurs salles à manger. Android, Apple, Windows, Samsung : peu importe le choix retenu, Maître’D bénéficiera de toutes les fonctionnalités de leur système d’exploitation (par exemple : la possibilité d’utiliser deux doigts pour zoomer dans l’écran.)

 Le tout nouveau M Pos permettra également d’ajouter ou de retirer des licences sur une base saisonnière ou événementielle. « On pense à un restaurant qui voudrait 3-4 licences de plus pour sa terrasse l’été ou encore, à celui dont le chiffre d’affaires explose pendant le Grand Prix. Avant, il fallait prévoir la location et l’installation de postes physiques additionnels et toute l’infrastructure qui en découle pour aussi peu que deux semaines…Un vrai casse-tête. »

Autre nouveauté grandement anticipée qui devrait se manifester d’ici la fin 2020 : l’intégration de la prise de commande et du paiement sur le même outil. « Il s’agit de la solution ultime tout-en-un, estime Michel. Cela permettra de réduire encore le temps de service en éliminant des pas inutiles et de faire rouler davantage les tables tout en assurant un maximum de présence auprès des clients. »

Des améliorations du côté « back office » aussi

Simplifier toujours plus la vie des usagers : c’est le mot d’ordre de l’équipe de développement de Maître’D. « On veut que ces outils soient intuitifs et qu’ils puissent être utilisés sans avoir un doctorat en gestion », illustre Michel.

Par exemple? Des améliorations viennent d’être apportées aux outils d’aide à la décision. Ceux-ci offrent, par exemple, des suggestions d’ajustements à apporter aux commandes en fonction de l’historique saisonnier de l’entreprise.

Très bientôt, une nouvelle intégration avec des agrégateurs en ligne facilite désormais la vie des restaurants qui font accès avec plusieurs systèmes de commande en ligne, comme Ueat, Doordash, Grubhub et Just eat. « Ces services compilent les commandes aux provenances multiples. Dans un futur rapproché,  celles-ci pourront être acheminées directement dans Maître’D sans nécessiter une saisie manuelle. »

Tout cela est rendu possible grâce à la stratégie de Posera depuis des années. « Nous travaillons avec plus de 120 compagnies qui ont développé des services connexes à Maître’D, ce qui en fait une des grandes forces de notre solution. On travaille avec les meilleurs pour donner accès à leurs services, qu’on parle de fidélisation, de comptabilité ou de réservation en ligne. »

Un nouveau modèle d’affaires

Jadis uniquement offert à l’achat, Maître’D offrira désormais le mode SaaS (Software as a Service). « Ce modèle d’affaire est en développement à la demande de l’industrie. De cette manière, il est maintenant possible de faire l’acquisition d’une solution intégrée sans nécessairement avoir besoin d’un investissement initial très élevé. Cela permet d’amortir les risques. »

Maître’D : pas seulement pour la restauration

Si Michel Côté estime que la restauration demeurera toujours le principal créneau, il note une forte croissance dans le domaine hôtelier ainsi que les résidences pour personnes âgées, qui proposent aussi des services de restauration.

« Dans les résidences, il y a encore beaucoup de documents « papier » remplis par les intervenants et entrés dans leur système. En implantant Maître’D, il devient plus facile d’avoir une vue d’ensemble des services et soins retenus par chaque résident et de s’assurer qu’ils sont bien facturés. »

Un leader national, le système point de vente Maître’D place son expertise et son expérience au service des hôteliers afin de simplifier la gestion de leur établissement et de maximiser leurs profits.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *